Zoom sur le quartier de la Duchère à Lyon 9

En faisant mes recherches sur mon article précédent, j’ai été surprise d’apprendre qu’un château dominait le quartier de la Duchère avant d’être détruit dans les années 60. C’est donc tout naturellement que j’ai souhaité en savoir plus sur l’histoire de ce quartier. 

La Duchère souffre d’une mauvaise réputation. Construite à la hâte dans les années 60 pour pallier à un manque de logements, cette cité dortoire est pourtant en pleine mutation. Situé sur les hauteurs du 9ème arrondissement de Lyon, le quartier de la Duchère cache en effet bien des surprises. Je vous embarque avec moi à la découverte de ce quartier en plein renouveau. 

La Duchère avant les années 60

Duchère années 50

La Duchère dans les années 50

Saviez-vous qu’avant de devenir un quartier de Lyon, La Duchère était l’une des 24 places fortes intra-muros constituant la première ceinture de Lyon en 1832 ? 

Le Fort de la Duchère, qui est aujourd’hui le stade de la Duchère, était l’un des maillons érigés pour protéger la ville d’éventuelles attaques étrangères. Ce fort a cessé d’être utilisé militairement en en 1957. 

ZUP de La Duchère : les origines du projet

Duchère années 60

La « Barre des 1000 en 1961

La France d’après-guerre manque cruellement de logements pour les classes dites populaires. Il faut construire vite, beaucoup et pas cher. A Lyon, le projet de la ZUP (Zone à Urbaniser en Priorité) de la Duchère est lancé dès 1953. Cette ZUP est la seule existante sur le territoire de Lyon. 

Il est décidé, pour rentabiliser les coûts, d’utiliser des procédés de construction industrialisés. On va par exemple n’utiliser qu’une seule grue pour construire une barre. 

Deux architectes lyonnais, François-Régis Cottin et Franck Grimal présentent une première version du plan d’ensemble de la Cité en 1953. La ZUP doit être relativement autonome et comporter les équipements publics nécessaires. Ils se heurtent à des problèmes topographiques : la partie haute du plateau est plate et homogène alors qu’une partie non négligeable est occupée par des jardins et terrains agricoles. 

Le projet est officiellement lancé en 1958 par Louis Pradel, alors Maire de Lyon. 

Barres et tours de la Duchère

Duchère tour panoramique

La Duchère et sa tour panoramique construite en 1972

Le plan final est confié à la SERL (Société d’Equipement de la Région Lyonnaise), qui achète les terrains et les aménage. Les constructions sont ensuite confiées aux offices HLM de la ville, comme la SACVL ou l’OPAC. Ces organismes sont libres de choisir les architectes de leur choix ainsi que les procédés de construction utilisés. Cette liberté explique la grande diversité des formes architecturales des bâtiments de la Duchère. 

Les immeubles en forme de barres dominent jusque dans les années 70. Sur le plateau de la Duchère et à Balmont, ces barres dépassent souvent les 350 mètres. La démesure est atteinte avec “la barre des 600”, qui comme son nom l’indique dépasse les 600 mètres. Elle a aujourd’hui disparue. 

Pour rééquilibrer le paysage, il est convenu de construire une tour. François-Régis Cottin dessine les plans de ce qui deviendra la Tour panoramique de la Duchère. Construite en 1969, elle est composée de 26 étages pour une hauteur de 91 mètres de haut. Depuis le 10 mars 2003, la tour est labellisée “Architecture contemporaine remarquable” 

Et aujourd’hui ?

Le plateau de la Duchère

Le plateau de la Duchère de nos jours

En 2001, l’ensemble des acteurs publics ont décidé de s’associer autour d’un GPV (Grand Projet de Ville). L’objectif est de mener une politique volontariste de revalorisation globale du quartier. 

Le projet aborde 9 enjeux majeurs :

améliorer le cadre de vie au quotidien

– encourager une diversité de l’habitat

– améliorer et diversifier les fonctions urbaines

– adapter l’offre de services aux publics

– favoriser la réussite éducative

– développer l’activité économique et l’accès à l’emploi

– dynamiser le quartier par la culture et la création artistique

– améliorer la tranquillité

– partager le projet et construire le dialogue avec les habitants

Les enjeux de développement durable se retrouve également au coeur des problématiques du quartier. 

Et pour se rendre compte de la transformation du quartier, pensée avec et pour les habitants, rien de mieux qu’une petite vidéo. 

Pour compléter cet article, on vous parle bientôt du Ciné Duchère, le fameux cinéma édifié dans une ancienne église. 

Sources
Wikipédia, photos sur le site http://www.gpvlyonduchere.org/, “Connaître son arrondissement le 9ème” éditions Lyonnaises d’Art et d’Histoire

 



Vous avez aimé cet article ?
Partagez-le avec vos amis de Vaise ou d'ailleurs !

Lyonnaise depuis 2014 et maman poule d’une petite fille née en 2017, je suis tout de suite tombée amoureuse du quartier de Vaise. Ses airs de petit village, ses commerçants sympathiques, la présence de la Saône et sa proximité avec Vieux Lyon et Bellecour sont pour moi les principaux atouts du quartier. Dynamique, râleuse, globe trotteuse, gourmande, amoureuse des mots et sérievore, retrouvez ici mes chroniques et bons plans sur mon quartier d’adoption.

1 commentaire

Laissez nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez avec nous la vie de quartier à Vaise dans le 9ème arrondissement de Lyon.
Sorties à Vaise (restaurants et bars), vie de quartier (balade, commerçant, culture, immobilier),
brève de quartier et histoire du quartier de Vaise.

Toutes les informations sur le quartier de Vaise à Lyon | © TheVaiseToBe.com - 2020

Recevez en avant première toute l’actualité de TheVaiseToBe.com !

Recevez en avant première toute l’actualité de TheVaiseToBe.com !

En renseignant votre prénom et votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque semaine nos derniers articles de blog par courrier électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en nous contactant.