Déminage Obus dans le quartier de Vaise : opération de mise en sécurité et un peu d’Histoire

Si vous habitez le quartier de Vaise, l’information ne vous aura certainement pas échappé. Il y a quelques mois, l’histoire a fait grand bruit : un obus datant de la Seconde Guerre mondiale a été trouvé rue Transversale à Vaise, au cours d’un chantier de construction. Depuis, le chantier est à l’arrêt et l’obus, bien que mis en sécurité, est toujours là. Le désamorçage et le déplacement de l’engin est prévu pour le 7 mars prochain. On vous fait un petit récap de ce que vous devrez faire ce jour-là. On profite également de cette opération pour revenir un peu sur l’Histoire du quartier pendant la guerre de 39/45.

Opération de mise en sécurité dans le 9ème arrondissement de Lyon

Habitants du quartier, vous avez dû recevoir il y a quelques semaines un papier de la Ville de Lyon relatant une opération de mise en sécurité.

Ce courrier fait suite à la découverte au cours d’un chantier d’un obus datant de la Seconde Guerre mondiale. Immédiatement sécurisé par les équipes de déminage de la sécurité civile de Lyon, l’engin a été enterré très profondément et ne présente aucun danger. Les travaux sont depuis, interrompus.

C’est au 15 rue Transversale à Lyon 9 que l’obus est donc en attente de déplacement. Pour ce faire, son système de désamorçage doit définitivement être neutralisé, sur place. Les équipes de déminage, pour travailler en toute sécurité, doivent pouvoir compter sur un périmètre de sécurité. Cela implique l’évacuation de toutes les personnes présentes, sans exception.

Cette opération délicate a été fixée au dimanche 7 mars 2021 entre 8h30 et 12h30. Bien entendu, cette date peut être modifiée en fonction de l’épidémie de Covid-19 et un éventuel reconfinement total de la population.

Tous les habitants ayant reçu le papier d’information dans leur boîte aux lettre doivent donc quitter leur domicile et le quartier dans ce laps de temps.

Les personnes qui ne peuvent, ou ne veulent pas quitter leur domicile par leurs propres moyens, seront prises en charge et accueillies dans l’un des établissements mis à disposition dans l’arrondissement du 9ème.

Afin d’organiser au mieux l’évacuation de la zone et assurer la mise en sécurité de la totalité des habitants, la Ville de Lyon demande aux résidents de procéder à un recensement.

Si votre commerce, bureau ou logement se trouve dans la zone, vous devez vous rendre sur le site lyon.fr ou mairie9.lyon.fr afin de compléter toutes les informations nécessaires.
-> https://www.sphinxonline.com/surveyserver/s/villedelyon/RecensementMiseEnSecurite9e/questionnaire.htm

Une opération de porte à porte, réalisée par des agents mandatés par la Ville de Lyon, est en cours. Si vous avez déjà répondu au questionnaire en ligne avant leur passage, signalez-leur.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à joindre le centre de contact au 04.72.10.30.30

Le quartier de Vaise sous la Seconde Guerre mondiale : le bombardement du 26 mai 1944

Le 26 mai 1944, un déluge de bombes alliées s’abat sur Lyon faisant des centaines de victimes, des milliers de sinistrés. Ce n’est pas la Royal Air Force, mais l’US Air Force qui organise ce raid aérien à partir de la base de Giola del Colle, près de Bari en Italie du sud. Cet événement est l’un des plus tragiques de l’histoire lyonnaise. Officiellement, le bilan fait état de 717 morts, 1129 blessés et 25 000 sinistrés.

Ce bombardement avait pour objectif de détruire les voies ferrées quelques jours avant le débarquement en Normandie, afin d’empêcher les Allemands d’acheminer des renforts.

Mais ce bombardement à haute altitude, peu précis, fit de nombreux dommages collatéraux.

La gare de Vaise est entièrement détruite et avec elle, la ligne de chemin de fer de Paris, qui est coupée en 10 endroits.

L’Eglise Notre-Dame de l’Annonciation (cette dernière, inaugurée en 1896, sera remplacée en 1953), de nombreuses usines et ateliers autour de la gare sont touchés ainsi que de nombreuses entreprises du quartier de l’Industrie, dont beaucoup ne se relèveront jamais du bombardement.

Les quartiers environnants la gare et les infrastructures sanitaires sont très durement éprouvées. Une grande partie du quartier de Vaise est détruite.

Des bâtiments de l’Ecole de santé militaire, alors siège de la Gestapo et situés le long de l’avenue Berthelot, sont atteints et en partie incendiés.

Plus de 1 500 bombes ont été lancées sur la ville ce jour-là, dont près de 250 tonnes de bombes explosives aux alentours de la gare de Vaise. Il est donc normal que quelques vestiges restent sous nos pieds.

Vous connaissez quelqu’un qui a vécu à Vaise pendant cette période ? N’hésitez pas à nous contacter. Vos témoignages sont les bienvenus.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Histoire de Vaise ? Plus d’articles dans notre rubrique “Histoire du quartier de Vaise

* Sources : Wikipedia, lyonnais.hypotheses.org, france3-regions.francetvinfo.fr (source image : https://numelyo.bm-lyon.fr/BML:BML_01ICO001014cc993b533b03)

 



Vous avez aimé cet article ?
Partagez-le avec vos amis de Vaise ou d'ailleurs !

Lyonnaise depuis 2014, je suis tout de suite tombée amoureuse du quartier de Vaise. Ses airs de petit village, ses commerçants sympathiques, la présence de la Saône et sa proximité avec Vieux Lyon et Bellecour sont pour moi les principaux atouts du quartier. Dynamique, globe trotteuse, gourmande, amoureuse des mots et sérievore, retrouvez ici mes chroniques et bons plans sur mon quartier d’adoption.

Laissez nous un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez avec nous la vie de quartier à Vaise dans le 9ème arrondissement de Lyon.
Sorties à Vaise (restaurants et bars), vie de quartier (balade, commerçant, culture, immobilier),
brève de quartier et histoire du quartier de Vaise.

Toutes les informations sur le quartier de Vaise à Lyon | © TheVaiseToBe.com - 2020

Recevez en avant première toute l’actualité de TheVaiseToBe.com !

Recevez en avant première toute l’actualité de TheVaiseToBe.com !

En renseignant votre prénom et votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque semaine nos derniers articles de blog par courrier électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en nous contactant.